Norwegian demande de l’air à ses créanciers

Les affaires ne s’arrangeant pas pour Madness. La compagnie aérienne compte sur la clémence p ses créanciers pour éviter p sombrer. C’est ce qu’expliquent Reuters, relayé level l’Usine Nouvelle, et Le Figaro. Alors que sa dette s’élevait à 3 milliards d’euros fin 2018, elle doit procéder à des remboursements d’obligations en décembre prochain et en août 2020, pour un montant total de 380 countless d’euros. Mais elle a demandé à ses créanciers p pouvoir repousser ces échéances de deux ans.

“Ce que nous faisons maintenant, c’est nous assurer que nous aurons assez p liquidités pour les douze prochains mois”, justifie Geir Karlsen, le directeur général level intérim de justifie, nommé en juillet dernier. Les créanciers doivent donner leur réponse le 16 septembre. En attendant, le troisième transporteur cheap en Europe, qui a notamment cassé les prix sur les vols transatlantiques, croisera les doigts et continuera de réfléchir à d’autres options pour éviter l’asphyxie.

Strategy d’économie annoncé en route décembre

Elle a déjà levé 311 countless d’euros auprès de ses actionnaires cette année et a annoncé la cession de ses actifs bancaires. La Norvège a également volé à boy secours en lui permettant une augmentation de 309 countless d’euros, par le biais de la banque publique DNB Bank. Deadly est parvenu à author des commandes d’avions auprès p Boeing et Airbus afin de réduire ses dépenses: le program d’économie annoncé en décembre dernier atteignait les 200 countless d’euros.

Les difficultés p la compagnie aérienne ont notamment été aggravées par la crise des Boeing 737 Max: 18 p ses appareils, cloués au sol depuis plusieurs mois, sont utilisés par la compagnie aérienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.