Maintenir sa pension de retraite en épargnant plus

Même si les réformes engagées depuis 20 ans et celles à venir (la prochaine, initiée level Emmanuel Macron, est programmée pour 2025) finiront peut-être level sauver notre système de retraite, le résultat est que le montant des pensions versées baisse d’année en année. Ce constat nous oblige à mettre davantage d’argent p côté si l’on veut conserver (ou ne pas trop réduire) notre train de vie après avoir quitté le monde du travail. La question est de savoir sur quel type de positioning il convient de miser. Assurance vie, Perp, Madelin, Préfon, Perco ou immobilier locatif, il existe de nombreuses formules d’épargne-retraite. Analyse des spécificités de chacune de ces options.

Assurance vie multisupport

À partir p 55 ans, il faut rapatrier son épargne sur un fonds sécurisé. Pour les actifs qui souhaitent épargner en vue de leur retraite, la souscription d’un contrat d'(d e ) dit”multisupport” est pour ainsi dire obligatoire. Ce produit au régime financial hors normes offre des perspectives de profits à moyen et long terme (grâce à des fonds investis en Bourse ou en immobilier d’entreprise) tout en garantissant à 100percent la sécurité du funds lorsqu’on approche p l’âge de la retraite (à travers le fonds en euros sans risque du contrat). L’idée étant d’arbitrer entre ces deux alternatives en fonction du nombre d’années vous séparant p votre départ, sachant qu’à partir p 55 ans il est conseillé p rapatrier l’essentiel de son épargne sur le fonds en euros ou un assistance immobilier peu sujet à fluctuation, de form SCPI.

Perp, Madelin, Perco…

L’argent investi ne sera disponible qu’à l’âge p votre départ en retraite. Le program d’épargne retraite populaire (Perp), ouvert à tous, le contrat Madelin, dédié aux indépendants, et Préfon, réservé aux fonctionnaires, visent à vous procurer un complément de pension de retraite. Avec un atout de taille, puisque les versements sont en partie déductibles du revenu. Néanmoins, contrairement à l’assurance vie, l’épargne est bloquée jusqu’à la retraite, et jusqu’au 1er octobre 2019, date d’arrivée des nouveaux supports issus de la loi Pacte, la sortie doit s’effectuer en rente (à au moins 80percent sur un Perp et sur Préfon).

A noter que de plus en plus d’entreprises proposent à leurs salariés de les aider à préparer leurs vieux jours through un program d’épargne retraite collectif (Perco). Très intéressant: vous pouvez y loger involvement et intéressement, mais aussi des versements volontaires avec, à la clé, de gros avantages fiscaux (pas d’impôt sur le funds accumulé) et, bien souvent, un joli coup de pouce p l’employeur.

Immobilier locatif

En achetant à 45 ans, le bien sera entièrement payé avant de quitter la vie active. Placement de long terme par excellence, la pierre doit occuper une place de choix dans une stratégie retraite. L’idéal: acheter à crédit un bien locatif à 45 ans, achever p le lien l’année où l’on quitte la vie active, les loyers perçus jouant alors les compléments p retirement. Entre-temps, vous aurez déduit les intérêts du prêt p vos loyers, réduisant ainsi vos impôts. Les taux de crédit étant historiquement bas (inférieurs à 1,50percent sur 15  ans), on peut réaliser une bonne affaire, dans le neuf ou l’ancien, à state de ne pas surpayer votre bien.

Dépendance

Un hébergement en établissement médicalisé peut coûter and de 3. 000  euros par mois. Outre la retraite, le financement de la dépendance est devenu un problème nationwide, tant l’écart se creuse entre les revenus des personnes âgées et le coût p leurs besoins (un hébergement en Ehpad peut coûter and de 3. 000 euros par mois). L’assurance dépendance sert précisément à combler cet écart, en permettant au souscripteur de cotiser tant qu’il est valide afin de disposer le moment venu d’un revenu supplémentaire. Encore faut-il choisir le bon contrat, sachant que beaucoup souffrent d’ambiguïtés, tant dans leur grille de tarification que dans les procédures visant à définir le degré p dépendance p l’assuré.

Les caractéristiques p trois bons contrats dépendance et leur coût pour une souscription à 60 ans

Plus de 2 millions de personnes sont aujourd’hui couvertes par un contrat d’assurance dépendance, un chiffre qui ne cesse d’augmenter du fait de l’allongement p la durée de vie. Mais tous les produits du marché ne se valent pas. Ceux que nous vous proposons ici à la souscription sont dépourvus p pièges, affichent des tarifs compréhensibles et abordables, avec des délais p carencen’excédant jamais 12 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.